Déroulement d'un projet hydroélectrique


Projet hydro-électrique Déroulement

La réussite d’un projet passe par une bonne estimation du potentiel hydroélectrique du site, des contraintes techniques et des enjeux environnementaux. La durée de vie d’une centrale étant supérieure à 30 ans, il s’agit de concevoir un ouvrage durable, maximisant la production d’énergie et minimisant la maintenance. Nous proposons d’accompagner le maître d’ouvrage à toutes les étapes de son projet pour lui permettre de développer et concrétiser la meilleure solution technique et économique. L’enchaînement des différentes phases permet d’assurer le bon déroulement d’un projet hydroélectrique depuis les études jusqu’à la construction. 


L’accent est mis dès le début sur une conception globale de l’ouvrage pour former un ensemble cohérent du point de vue de l’exploitant, répondant aux contraintes administratives, environnementales et techniques de réalisation. Le projet doit être suffisamment détaillé en amont pour obtenir les autorisations administratives nécessaires et permettre la consultation des entreprises. Une part de flexibilité est toutefois laissée aux entreprises spécialisées pour leur permettre de proposer des produits sur mesure et d’apporter leur expertise pour une optimisation du projet.


En tant que maître d’œuvre, nous organisons ensuite les études d’exécution en portant une attention particulière aux interfaces entre les différents corps de métier. Nous réalisons enfin le suivi des travaux. Comme nous avons conçu l’ouvrage, nous avons alors l’avantage de savoir l’adapter aux imprévus de chantier. Les plans constituent, tout au long du projet, notre principal outil de synthèse et d’analyse.


1. Étude de faisabilité

Cette première étude permet d’évaluer la faisabilité technico-économique d’un projet et établit les principes généraux de conception. Après un état des lieux de l’existant (situation et accès, hydrologie, contexte réglementaire, foncier, zones protégées, réseaux) et une évaluation du potentiel hydraulique (débit et hauteur de chute), le projet est tracé dans ses grandes lignes sur des plans d’esquisse donnant l’implantation générale des différents ouvrages.

Dès cette phase amont, il est important d’échanger avec l’administration sur la faisabilité réglementaire du projet et sur les ouvrages de continuité écologique telles que les passes à poissons de montaison et de dévalaison. Si cela est pertinent, différents types de turbine et d’ouvrages de continuité écologique pourront être étudiés. Pour chaque variante, la production d’énergie et les coûts de réalisation seront estimés.

Cette étude doit permettre au maître d’ouvrage de prendre la décision de poursuivre ou non le projet et de choisir la variante qu’il souhaite réaliser et qui sera détaillée dans la phase suivante.


2. Étude de conception

L’étude de conception permet de détailler la solution retenue à l’issue de l’étude de faisabilité. Elle a pour double objectif d’apporter des éléments techniques qui serviront d’une part au dossier d’autorisation et d’autre part au dossier de consultation des entreprises réalisés dans les phases suivantes.

L’étude permet de fixer la forme hydraulique des ouvrages béton et les dimensions principales des équipements hydromécaniques (turbine, vanne, grille). Il est judicieux, dès cette phase du projet, de travailler en collaboration avec un géotechnicien et un bureau d’études structure pour prendre en compte les contraintes liées au terrain dans le dimensionnement des ouvrages béton et appréhender les éventuelles difficultés de construction.

Des plans plus détaillés synthétisent l’ensemble des réflexions et servent de base à une estimation plus précise des coûts de réalisation, d’exploitation et de maintenance.


3. Dossier d'autorisation

Le dossier d’autorisation est réalisé sur la base de l’étude de conception. Il contient l’ensemble des pièces descriptives et graphiques demandées dans le cas d’une autorisation environnementale unique. Si une étude d’impact ou une étude d’incidence est requise, nous travaillons en collaboration avec un bureau d’études spécialisé en environnement.

Une fois le dossier d’autorisation déposé, l’administration a 9 mois minimum pour l’examiner, réaliser l’enquête publique, prendre une décision et délivrer l’autorisation sous la forme d’un arrêté préfectoral.


4. Consultation des entreprises

Le dossier de consultation est réalisé sur la base de l’étude de conception et des consignes de l’arrêté préfectoral. Pour chaque lot (génie civil, turbine, vantellerie, équipements électriques et contrôle commande), le dossier de consultation comprend un cahier des charges administratif ainsi qu’un cahier des charges technique fondés sur les études préalablement réalisées et illustré par les plans de conception.

Pour la plupart des chantiers, un coordonnateur SPS (Sécurité Protection de la Santé) devra être mandaté par le maître d’ouvrage. Dès ce stade de l’appel d’offre, il est souhaitable d’inclure au dossier de consultation le plan général de coordination (ou le plan de prévention, le cas échéant) rédigé par le coordonnateur SPS, qui donne les consignes de sécurité spécifiques au chantier devant être respectées par les entreprises intervenantes.

Le dossier de consultation est envoyé à différentes entreprises du secteur qui remettent leur offre dans un délai imparti. Après comparaison, la meilleure offre technique et économique est identifiée pour chaque lot. A l’issue de la phase de consultation, le maître d’ouvrage passe commande aux entreprises qu’il a choisies. Celles-ci peuvent alors lancer leurs études d’exécution qui seront prises en compte dans la phase suivante.


5. Étude d'exécution

L’étude d’exécution définit avec précision les caractéristiques et dimensions de l’ouvrage dans ses détails, en vue de la construction.

Elle intègre le suivi et le résultat des études d’exécution des différents lots pour assurer la cohérence du projet, gérer les interfaces et servir de base aux plans de coffrage et ferraillage réalisés par le bureau d’études structure et nécessaires au démarrage du chantier.

L’étude d’exécution comprend les plans détaillés de l’ouvrage incluant les éléments des différents lots ainsi que le dossier à transmettre à l’administration avant travaux comprenant les modalités de réalisation et le calendrier prévisionnel.


6. Suivi des travaux

Le suivi des travaux permet de vérifier leur bonne exécution et leur conformité avec les études précédentes. Dans le rôle du maître d’œuvre, nous assurons la coordination des différentes entreprises sur le chantier, en mettant l’accent sur les interfaces entre les lots (éléments de vantellerie ou de la turbine à sceller dans le béton, réservation pour câbles et tuyaux …). Nous assistons aux essais et à la réception des différents lots.

Les plans de l’ouvrage sont mis à jour tout au long du chantier et correspondent aux plans de récolement une fois l’ouvrage terminé.